Merci de partager cette page sur vos réseaux…

Bannière SD

RàLyon histo  
Un "petit portail" sur les groupes
qui ont fait l'histoire du rock à Lyon

(Sur cette page de sommaire,
les groupes sont classés par ordre alphabétique,
toutes époques et tous styles confondus… PS: Et une 2e liste apparaît plus bas…)


Autres p° ROCKALYON: Les dates: Rock à Lyon // des groupes rhonalpins plus actuels: RàLyon actuel(du XXIe siècle !)


Notre but est de réunir ici des infos, des articles (ou des liens vers des sites les offrant) sur des groupes qui ont (plus ou moins) marqué l'histoire du rock à Lyon, à une époque ou à une autre. Sans prétention d'exhaustivité, mais avec des éléments qui nous semblent bien choisis (puisque c'est nous qui les sélectionnons !). Sans doute notre propre histoire nous fera-t-elle effectivement privilégier certaines périodes... Mais vous pouvez nous faire d'autres propositions d'articles.
Merci à l'ami
Christophe Simplex [www.facebook.com/christophe.simplex], éminent historien du rock lyonnais, qui nous a autorisé à mettre ici en ligne plusieurs de ses articles parus précédemment dans les revues spécialisées, et fruits de recherches fort documentées sur des époques qu'il n'a d'ailleurs généralement pas vécues (trop jeune !).
Notez au passage que tous les articles contenus dans ces pages sont
©copyright de leurs auteurs respectifs. Toute reproduction est subordonnée à leur autorisation (par notre entremise ou autre).
SD


Les groupes :
Cliquez en priorité sur la vignette image pour accéder à leurs pages (ou à leur site)...
(PS: D'autres groupes ont été rajoutés dans une liste-annexe plus bas !)

 

ARSENIC (Lien vers MySpace) Un groupe des années 1977/80 qui enregistra un seul album (autoproduit). Leur guitariste rejoignit ensuite Carte de Séjour, quant à leur chanteur-guitariste Bertrand Repellin, on le retrouvera bien plus tard en duo blues avec Jack Bon...

A BertAlain BERT - Oui, c'était plutôt de la chanson, mais Alain Bert a souvent mis une bonne dose de rock dans sa chanson… contestataire comme on disait. Il était un peu à Lyon l'équivalent d'un François Béranger au plan national, fustigeant notamment le maire Pradel qui s'employait alors à bétonner la ville… Des 33 tours…: Un certain itinéraire (1975, avec Epsy's Band), Alain Bert (77, chez Togo Saga, distr. RCA), Version Rock (81, avec musiciens anglais et Pulsar), J'vais bien mais j'me soigne (84), etc. Une carrière de comédien ensuite, et très peu d'infos sur le Net sur le chanteur, si ce n'est une interview vidéo de 2012 et un mySpace de 2007, "Bert & Fils" (son fils Gaëtan est en effet un étonnant guitariste) où l'on trouve notamment cette chanson, "Musulmane", qui le montre toujours en possession des mêmes qualités d'écriture poétique…

The BLUES BUGS - Ce groupe - d'ailleurs mené par un chanteur britannique - contribua à propager en direct à Lyon le "blues boom" anglais des années 67/69. Cet article de Christophe Simplex avait paru dans la revue "Club des Années 60" N°36 de Janvier 2004.

CARTE DE SéJOUR (Wikipedia) Groupe emblématique des années 80. Carte de Séjour, c'était bien plus que juste la reprise de "Douce France"! (PS : Une remarquable vidéo d'une émission "Mégahertz" de 1982).

CHICO MAGNETIC BAND - Ce fut sans doute, par la personnalité de son chanteur, le groupe lyonnais le plus délirant de tous les temps ! Christophe Simplex a longuement enquêté pour en restituer les faits d'armes. Son article-somme était dans Jukebox Magazine en Janvier 2004. Et il l'a même un peu retouché pour cette publication en-ligne.

Deity GunsDEITY GUNS (Liens mySpace) Le groupe bruitiste né à Lyon au début des 90's avait commencé plutôt punk (influences Gun Club, Killing Joke, ...) avant de se rapprocher davantage de Sonic Youth. Leur unique vrai album "Trans Line Appointment", sorti en Mai 1993, était d'ailleurs produit par Lee Ranaldo... Disque fondateur pour "l'école noise française" ! Année 1993 qui allait du reste voir la fin (déjà) du groupe, prolongé ensuite avec Bästard… Et aujourd'hui, c'est Zëro qui perpétue cette lignée noise lyonnaise ! [Sortie en 2009 du coffret Deity Guns "a recollection"]

Electric CallasELECTRIC CALLAS - Faute de trouver une vraie "bio", on s'est décidé à faire quand même une page sur ce groupe symbolique des années punk lyonnaises, avec un article paru en 77 et quelques photos...

FactoryFACTORY - Le groupe givordin connut ses plus belles années de 1977 au début des années 80 (comme Ganafoul). Christophe S a finalement retrouvé cette bio qu'il avait rédigée pour JBM de Juin 96... Le chanteur Yves Matrat poursuit une carrière entre chanson, rock et autres musiques du monde.

FANCY GOODS Une biographie par Christophe Simplex, publiée aussi dans Club des années 60 N°36., pour ce groupe un peu obscur des années 67/69 (encore !). Les Fancy Goods avaient quand même enregistré 2 EPs chez JBP.

FactoryFUN CARMEN (Liens externes) Rare groupe féminin dans le paysage rock lyonnais, qui existe depuis 1986, et qui ne s'est arrêté qu'après la disparition de Claire Merpit fin 2008. Rock, funk, jazz, world, se conjuguent chez elles pour donner un mélange frais, très féminin et poétique. Voir leur site et leur mySpace.

GANAFOUL Une biographie très complète (plus une discographie) de ce power-trio essentiel du blues-rock français, par Christophe Simplex forcément...

GAURDON (Lien externe vers site) Un personnage très particulier du rock lyonnais, apparu dès les années 60 avec ses Homards Violets, et encore là dans les 90s avec son Gaurdon' Skizo Frénétick Bande. Le site est à l'image (délirante) du personnage, puisque c'est lui qui le fait. Un site qui se ramifie d'ailleurs en une myriade d'autres sites !
PS: Plus une page
MySpace, une…

JACK BONVous trouverez sur cette page notre discographie commentée du chanteur-guitariste Jack Bon, de Ganafoul à nos jours ! Plus quelques news et autres liens. PS : Il a aussi un MySpace

Jimmy & King BeesJIMMY & LES KING BEES (Lien vers MySpace) Avec le groupe des Telstars il avait fait la première partie des Beatles à Lyon en 1965. Pour celle des Rolling Stones l'année suivante, c'était devenu Jimmy & the King Bees, qui allait être le groupe attitré du Palais d'Hiver pendant pas mal d'années. Avec deux 45t sur le label de l'endroit (Lamour). Un feeling indéniable, tant au chant qu'à la guitare... Jimmy Castelli continue à jouer du côté Savoie/Suisse, mais repasse parfois à Lyon, comme vous pourrez le voir sur son mySpace (PS: Soirée souvenir du Palais d'Hiver en 2012).

KILLDOZER Un unique album en 1980 (heavy funk !) dont vous trouverez ici le détail commenté. Une "descendance" avec les Dood's… Et la suite de la carrière de Robert Lapassade avec les Snappin' Boys et Lapassenkoff (sur notre même page).

MARIE ET LES GARÇONS Cet article de fond de Christophe Simplex était dans Jukebox Magazine d'Octobre 1994. Soit avant la disparition de Marie, emportée par une rupture d'anévrisme à l'été 96 alors qu'elle venait d'avoir 40 ans.
PS : Une page MySpace
apparue en 2008.

PARKINSON SQUARE (Lien vers MySpace) Le "plus grand groupe hardcore lyonnais du monde" créé en 1988, avait finalement splitté en 1996... Ils sont revenus dix ans après, rééditant leur légendaire 1er album remixé, et on vous laisse prendre de leurs nouvelles fraîches sur leur page mySpace...

PULSAR (Liens externes vers sites) Incontournable dans le domaine du rock progressif dans les années 70... On a trouvé ce dossier très documenté de Big Bang magazine. Et cette vidéo live de Genève 1975. PS: 2007, le retour... avec deux mini-concerts à l'Opéra de Lyon, et un album "Memory Ashes"…

Les RAGS Un groupe croix-roussien des années 67/68. Certes peut-être pas bien connu à l'époque en dehors des pentes, mais qui nous tient assez à coeur personnellement...

Roll Chanty et les TEEPLERS Ils ont représenté avec talent le rock d'esprit "pionniers" vers cette même époque 66/68. Roll avec son jeu de scène déchainé enthousiasmait les rock'n'roll cats d'alors..

SNAPPIN' BOYS Un groupe de Vienne rejoint en 1985 par Robert Lapassade, pour mettre une bonne dose de soul & funk dans leur rhythm'n'blues. Trois albums et des tonnes de concerts !

SpheroeSPHEROE [liens : Musea rec. / Progarchives.com] est un groupe lyonnais de jazz-rock fusion fondé en 1972, mais dont le premier album (éponyme) ne paraîtra qu'en 1977, suivi par "Primadonna" l'année suivante. L'influence de "l'école de Canterbury" (Soft Machine, Caravan...) est sensible dans leur musique complexe et raffinée... Descendance à partir de 1980, du côté du claviériste Gérard Maimone [webSite] avec Villa Borghese d'abord, puis Angel Maimone Entreprise. Mais aussi du côté du guitariste Michel Perez [mySpace], ou du bassiste Rido Bayonne [mySpace / webSite]…

STARSHOOTER Les trublions lyonnais de l'épique époque punk (et elle le fut à Lyon aussi, épique !). On vous propose d'une part un lien externe vers un site réalisé par un gars du Nord (mais comme dirait Guignol, tout l'monde i' peut pas être de Lyon) Si vous y cherchez une bio, elle est dans les documents, à droite.. Et on rajoute d'autre part une interview de KENT réalisée en 2002 par Christophe Simplex et revenant assez largement sur Starshooter.

TALES Un groupe des 80s dominé par le puissant charisme de son chanteur John Fernie. Qui continuera d'ailleurs une carrière d'acteur avant de disparaître en Janvier 2004.

YOUR VICE On aurait sans doute pu trouver d'autres groupes pour représenter le métal lyonnais. Seulement celui de Jean-Charles Daclin (personnage aux multiples incarnations jusqu'à sa collaboration récente avec Nicolas Nourrit) a eu en son sein pendant quelques mois un certain Marc Lavoine ! Ayant retrouvé ces deux photos "historiques" dans nos archives, on s'est dit que ça devrait assurer quelques visites à notre page. Voyez comme on est...
(et
XYZ sur cette même dernière page !)


Note pour toutes ces pages : Les photos sont parfois issues des collections personnelles des musiciens et l'origine n'est pas mentionnée, car non connue. Si vous reconnaissez vos oeuvres et souhaitez qu'elles soient nommées, voire même retirées du site, faites-nous le savoir !


Pour certains groupes (Ganafoul, Starshooter, etc) les disques sont disponibles "dans le commerce"! Essayez donc en écrivant leur nom ici :

Quelques liens sur la belle histoire du rock'n'roll à Lyon et en France...

- Le site de JUKEBOX Magazine : www.jukeboxmag.com/

- Celui de Club des Années 60 : www.guitaresetbatteries.com/club/

- Un site sur l'histoire du Rock à Roanne : http://rockaroanne.fr - On peut aussi passer par ce blog pour avoir le programme des réjouissances !

- Sur le site d'Alain Hostachy, cette page avec des photos des 60s lyonnaises : Les Carlburys, les Dakotas (ces deux-là sont de notre collection d'ailleurs), le studio Piazzano, Les Anges Bleus, les Soulfingers, et les New Gate Birds dont Alain était le chanteur.

- Jean Baptiste PiAZZANO, qui créa à Lyon le label JBP, est décédé en Avril 2007 , mais un site perpétue désormais la mémoire de ce personnage peu banal : http://jeanbaptistepiazzano.blogspot.com/

- Voir les 45 TOURS de groupes de la région Rhône-Alpes sur le site 45toursderockfrancais.net...

- Un certain Olivier P., notamment quand il travaillait pour Radio Bellevue, a enregistré énormément de concerts (années 80 surtout) à Lyon et alentours (de groupes français ou étrangers, et même parfois lyonnais), de manière assez professionnelle. Généralement avec l'accord des groupes, mais pas forcément toujours de leurs maisons de disques ! Certaines de ces précieuses archives (série The LYON TAPES COLLECTION) sont déposées sur www.dimeadozen.org/ (encore faut-il en devenir membre.. puis cherchez-y les bootlegs de Lolive, c'est son pseudo).

- Une page sur le prog rock à Lyon et en Rhône-Alpes : acidrago.club.fr/guignolfr.htm

- Des groupes Facebook : Lyon, Rock 80s // Rock'n'Lyon, ……

- Pour des infos sur certains groupes actuels, essayez : www.santagore.com/lyon (et les réseaux type mySpace évidemment...)


En annexe : the rest of the best...

Une liste de groupes "en annexe", ça va peut-être en choquer certains, mais c'est comme ça ! On les place dans cette seconde partie pour des raisons diverses : certains parce qu'ils ne sont (n'étaient) pas vraiment "rock" stricto sensu (ne nous demandez pas des critères objectifs..), d'autres parce qu'ils venaient d'un peu trop loin de Lyon ! (mais tout l'monde y peut pas être de Lyon, c'est bien connu...), d'autres encore parce que leur importance a été plutôt minime... Etc, etc. Mais rassurez-vous, c'est déjà drôlement bien de figurer dans cette antichambre de notre panthéon du rock lyonnais...
SD


Liste2 : Pour quelques groupes de plus...
(ou retour au début de la 1ère liste)

aL'Affaire Louis Trio (bio RFI musique + disco Musikafrance + wikipedia) Une affaire menée de main de maître par Hubert Mounier alias Cleet Boris (nom futé de son 1er groupe, devenu le sien propre, puis resté celui du dessinateur de BD). Six albums de pop somptueuse, du populaire "Chic Planète" (1987) à Europium" (1997). Au XXIe siècle, Hubert a entamé une carrière solo sous son propre nom.

Babylon FightersBabylon Fighters (1986/1992) De St Etienne, un remarquable groupe de reggae/dub urbain, précurseur et aux textes engagés, inscrit dans la mouvance alternative comme ses pairs nommés OTH ou Bérurier Noir. Sur leur site vous verrez que certains de leurs 3 albums sont aujourd'hui réédités. Si vous avez besoin d'un exemple sonore (avec des photos en illustration) et d'une bio rapide, allez d'abord voir cette page Daily Motion. Et pour les plus connaisseurs, ici une interview de leur trompettiste/manager...

CondenseCondense Ayant splitté en 1996, Condense est désormais considéré par beaucoup comme l'un des groupes les plus importants de la scène noise et hardcore française. Citons Mowno.com (lien vers interview en 2005) : "Il aura fallu seulement six ans à Condense (…) de 1990 à 1996, pendant lesquels les lyonnais se sont laissés habiter par la hargne, la recherche d’originalité, la constante petite avance artistique sur les collègues, histoire de ne jamais se fondre dans la masse." [Discographie : www.discogs.com/artist/Condense]

CrabsCrabs! (Lien mySpace) Pour les Crabs, le maître-mot était psychobilly. Fan des Cramps ou des Meteors, ils allaient à partir de 1985 donner leur propre version de la chose, à la sauce lyonnaise, avec du texte français non dénué d'un humour bien caustique. Leur unique album "Crabs !" (aujourd'hui téléchargeable chez pirate-punk) est sorti chez Boucherie Productions en 1986 (Voir ici pour leur 45 tours Ivanhoe). Le groupe allait durer, sous diverses incarnations, jusque vers 1990. Ensuite, Bruno, le guitariste, a œuvré notamment avec Universal Vagrants (garage punk, voir discographie), et aux dernières nouvelles il doit toujours tenir sa boutique rock'n'roll "Dangerhouse". PS: Plusieurs titres de l'album des Crabs sont également sur YouTube désormais, et on trouve même un live de Bourges '89 (Le Jerk des crétins !)

Deadly ToysDeadly Toys (Lien discographie par euthanasie.records) Punk rock et énergie étaient les caractéristiques essentielles de ce groupe qui a sévi sur Lyon de 1987 à 1999 (? dates à vérifier!). [Voir vidéos live de 1994]. Deux albums (entre autres) en témoignent : "Web of lies" (1994) et "Oddball" (1996). Le chanteur Olivier Michel rejoindra Radio Chacal, puis formera Amilcar [www.riffx.fr]. Tandis que le guitariste Philippe Cabaud, dit "Cab" (qui venait de Rokocab) formera au 21e siècle le trio toujours très énergique Eat Your Dog [mySpace], avec Olive H à la batterie et Jeff à la basse (tous les 3 de D.Toys).

Floo FlashFloo Flash (Lien externe) Issu de la scène "new wave" lyonnaise du début des 80's, Floo Flash était coloré, bondissant, se réclamait des Who ou des Kinks, et collectionnait les 1ères parties classieuses (U2, REM, ...ou Dogs). Guitariste et compositeur, Hervé Paul poursuit aujourd'hui encore une carrière solo.

FragileFragile - Sur Fragile, sympathique resucée de Blondie (en moins rock quand même) à la lyonnaise (avec une Lydia... plutôt chatain), et qui sortit deux albums chez Pathé en 1983/84, on a juste trouvé sur le net ce reportage (au demeurant intéressant) de FR3 Lyon. Alors on s'est enfin décidé à leur faire cette petite page.

Haine brigadeHaine Brigade - Pas trop de punks dans nos listes, hmm... On corrige un peu cette lacune avec Haine Brigade : "Né fin 1981 à Lyon, le groupe participe à de nombreuses compilations et sort son 1er et seul album, Sauvages, sous forme d'un 33 tours en 1987"... (On peut lire ça dans Wikipedia).

Ich LibidoIch Libido (Lien disques) On les voyait très souvent à Lyon, mais Ich Libido était un groupe de St Etienne du début des 80s. D'esprit très rock'n'roll, surtout par son charismatique chanteur Lionel (tragiquement décédé dans sa DS vers la fin des années 80). Quelques enregistrements, tout d'abord sur le mythique label stéphanois Kronchtadt Tapes, puis sur le non moins mythique Reflexes Records. [PS: Et une vidéo live !]

Jungle à FerrailleJungle à Ferraille (Mini-bio ici , papier de Best ici, et disques , (plus bas..!)) Bien rock également, ou punks si vous préférez, et descendus de leur Jura (on les accueille néanmoins sur cette page car on les aimait bien eux aussi). Un seul album en 1980 chez CBS (grâce à Philippe Constantin). Le chanteur Patrick Martin est décédé, et le fulgurant guitariste Marc Joubert a fondé en 2001 ...un groupe de jazz manouche, Gadjo Combo.

Grizzly FamilyLos Mescaleros / The Grizzly Family - Los Mescaleros, c'était l'époque où on les a le mieux connus (entre 87 et 92, grosso modo) : un groupe qui perpétuait crânement la tradition très rock'n'roll de la ville de Vienne (Isère, 30 km au Sud de Lyon) dans le sillage des Bopkats, Dazzlers et autres Snappin' Boys. En 1993, les frères Casas & co ont fondé la Grizzly Family, qui continue apparemment en ce 21e siècle de délivrer son rock'n'roll bondissant, frénétique et débridé !
Leur page web est sur le site très roots de rockarocky.com, et on trouve aussi une page mySpace.. Pour des infos sur les Mascaleros, c'est plus dur...: rayon discographie, essayez ici et ...

PetersenPetersen (Lien mySpace) Son premier groupe, vers 1979, se nommait Affection Place, assez inspiré par Magazine, puis l'esthète Peter Petersen monta Peter et les Émotifs avec son amie Anne-Lise, où l'on pouvait sentir l'influence des Modern Lovers de J. Richman. Ce fut ensuite Petersen, toujours avec un certain lyrisme, ce romantisme, cette érudition aussi.. Puis Petersen et les Émotifs !... Depuis 2005, le dernier groupe de Peter (qui tient paraît-il une librairie à Neuville-s/S) s'intitule Blow Up... En dilettante dorénavant : rendez-vous compte, ils n'ont même pas de MySpace ! (PS : Chronique de Best sur Affection Place aux Trans de 1980 sur cette page).

Red TeddyRed Teddy - Apparu sur la scène lyonnaise dès 1977 (il devait avoir dans les 16/17 ans), il a vite choisi ce pseudo par amour pour le titre "Ready Teddy" version Gene Vincent. Ses autres idoles se nomment Eddie Cochran, Chuck Berry, Bo Diddley.... tous les grands pionniers, et les bluesmen aussi (Slim Harpo, Jimmy Reed...) ! Il est donc un peu notre Brian Setzer local (mais resté plus svelte !). Après quelques éclipses, il est de retour ces temps-ci dans un trio nommé Red Teddy & The Swampers (influence de la Louisiane..). Keep on rockin' Red !

Vietnam VetsVietnam Veterans - Considéré comme LE groupe garage psychédélique français n°1, VV a été formé à Châlon-sur-Saône vers 1981. Mais on avait connu Marc... pardon: MarK Enbatta provisoirement lyonnais quelques années auparavant. Chanteur-guitariste il est au cœur du groupe avec son complice Lucas Trouble aux claviers. Six albums références dans les années 80. Et aujourd'hui quand ils ne ré-enregistrent pas sous le nom de The Gitanes, ces deux-là conseillent ou enregistrent de plus jeunes groupes (le plus souvent garages ou/et psychédéliques) comme The Needs et autres.
A visiter : le site allemand, l'article d'un israélien, la page wikipédia et des mySpace : myspace.com/thevietnamveterans et myspace.com/markenbatta.
+ interview de Lucas Trouble.


Et quelques autres encore… (toujours "toutes époques confondues"… Mais du XXe siècle, de préférence…)


VIDéOS SUR YOUTUBE !
>Vers 1992/93 existait sur M6 cette émission nommée
CULTURE ROCK. Mais que sont devenues nos VHS enregistrées de leurs "sagas"?? …Car ils appelaient ça ainsi : Saga du rock texan, saga de Queen, saga des rockeuses, etc. Un amateur qui a su mieux que nous retrouver et recopier ses VHS a mis sur YouTube la "saga du rock français" en 4 ou plutôt 3 parties (car la 2 n'existe apparemment pas). Dans la partie 3 ci-dessus (vous vous débrouillerez pour trouver les 2 autres si vous le souhaitez), on parle du rock lyonnais (époque "Lyon Capitale du Rock !), et on voit surtout Starshooter, et la fameuse scène de Marie et les Garçons sous la pluie de cannettes au festival de Fourvière (tirée du film de Gilbert Namiand aujourd'hui introuvable), mais on aperçoit aussi Ganafoul et Starshooter et l'essentielle boutique Musicland de la rue Mercière.
PS: Vade retro Alzheimer, on a retrouvé le nom du présentateur : c'était Alain Gardinier (voir son site web pour ses nombreuses aventures. Il avait collaboré vers 1982 à la publication lyonnaise
Rock & BD).

SALOPERIE DE ROCK'N'ROLL !
Le film de 1980 de Jean-Noël Delamarre sur le rock hexagonal de la fin des 70s est ressorti en DVD en 2006 ! Interviews et live de Téléphone,
Starshooter, Soho, Ganafoul, Little Bob Story et Elvis Platiné. Plus interviews de Bernard Lavilliers, Jackie Berroyer, Philippe Constantin... Un double DVD avec 4h30 d'images, plus 1h de bonus réalisé en 2006... [PS: …et désormais introuvable]

IMAGE-LIEN vers le DVD chez AMAZON.FR : ----

 


Pour trouver un nom en particulier sur notre site (ou sur le www), utilisez cette page spéciale recherche (s'ouvre à côté ou devant).


RockàLyon gr'histoRockàLyon datesRockàLyon Gr'actu

Retour à la page d'accueil StevieDixon.com
StevieDixon.com (vérif' Free)


**  **